STRANGER THINGS : les geeks contre-attaquent

Imaginez : nous sommes en 1983, le 6 novembre précisément, dans une petite ville de l’Indiana nommée Hawkins. Vous êtes avec vos meilleurs amis : Mike, Lucas, Will et Dustin, en train de jouer à Donjon et Dragon. Et oui, vous êtes un nerd – un intello geek à l’américaine – de 12 ans en plein dans les années 80, l’âge d’or des geeks. Vous êtes fan de Star Wars (ben ouais Le Retour du Jedi est sorti en mai), de la trilogie The Lord of the Rings de J.R.R.Tolkien, de Spielberg, de jeux de rôles, de nouvelles technologies et de science.

Mais voilà, ce soir-là alors que vous décidez tous de rentrer chez vous (parce que demain y’a école ho) sur vos vélo hyper rétros, un de vos amis – Will Byers – va être confronté à des choses étranges.

Vous ne le savez pas encore, mais sur le chemin de la maison, en pleine forêt sur la route de Mirkwood, Will croise une chose étrange, une bête inconnue, menaçante et apparemment assoiffée de sang. Ce que vous appellerez plus tard le « Démogorgon » suit Will jusque chez lui. Traqué par le monstre, Will finira par disparaître mystérieusement, ne laissant nulle trace derrière lui.

Toute l’actu Cinéma est sur Commeaucinema.com

La nouvelle se répand alors, personne ne sait où se trouve Will, pas même sa mère, Joyce Byers, ou son frère, Jonathan. Ces derniers, déchirés par cette disparition, se mettent alors en tête de retrouver Will grâce à l’aide du chef de la police d’Hawkins, Jim Hopper.

Malgré tous ces efforts, ce n’est pas assez. Will a toujours été votre meilleur copain, il s’est même sacrifié pour vous lors du jeu de rôle, il est alors impossible de ne pas vous sacrifier pour le sauver. Un pour tous et tous pour Will.

Dans votre recherche (la nuit, tard, dans la forêt, forcément sinon c’est pas marrant) vous tomber nez à nez avec une fille (houuuu !). Ce n’est pas une fille comme vous en croisez tous les jours au collège, non, non. C’est une « weirdo » (comprenez « meuf chelou ») : elle a le crâne rasé, elle semble toute droit sortie d’un asile de fou et ne dit pas un seul mot.

Ça aussi vous ne le savez pas encore, mais celle qu’on appelle Eleven (Onze) ou Elfe (raccourci d’Eleven) n’est vraiment pas une fille comme les autres. Elle a l’air d’en savoir beaucoup sur la disparition de Will, et elle essaye de vous dire quelque chose mais vous ne comprenez pas tout. Tout ce que vous savez c’est qu’elle est dotée de super pouvoirs. Elle peut faire claquer des portes, faire voler des répliques du Faucon Millénium, et écouter Will chanter Should I stay or should I go à travers le Talkie-Walkie de Mike. Et là vous vous dîtes : « Quoi ?! Communiquer avec Will ? Mais comment ? Pourquoi ? Est-il vivant ? Où se trouve-t-il ? », ce à quoi je répondrai évidemment : « héhé t’as vraiment cru que j’allais te spoiler ? ».

Allez, je vous donne quelques indices. Recontextualisez : nous sommes en plein dans les années 80 (je crois que je ne le dirai jamais assez), durant une période où on n’aime pas trop les communistes, l’URSS et tous ces trucs de socialistes. Pour être sûrs de gagner la guerre, les USA et notamment la CIA mènent des expériences douteuses de manipulation et de contrôle mental afin de mettre la main sur les espions soviétiques. Mais à force de jouer avec le feu…

Et oui, il s’en passe des choses bizarres dans cette petite ville : Joyce Byers est devenue totalement folle (ou peut-être pas…), elle reçoit des appels bizarres où elle peut entendre son fils respirer et elle pense pouvoir communiquer avec Will par le biais des lumières de sa maison, les disparitions se multiplient, le gouvernement magouille des trucs pas net en périphérie de la ville (rooh encore la faute aux Illuminatis hein !), et certaines personnes parlent même de monstres sans visage.

stranger-things

Alors qu’est-ce qui pourrait vous faire adhérer à l’univers si inquiétant de Stranger Things ? Pour ce faire, on va jouer à un petit jeu : regardez chaque début de paragraphe et cochez dès que vous êtes concernés !

□ Vous les nostalgiques des 80’s : vous y retrouverez les jouets de votre enfance, le charme du « sans téléphone portable-internet-H/24 », de Toto aux Clash vous retomberez dans les musiques qui ont rythmé vos booms, et surtout ne regrettez plus l’époque du synthé à foison : avec les musiques originales de la série vous êtes en plein dedans !

□ Vous les fans de rock’n’roll et/ou de musique en général : laissez-vous emportez par la bande originale du générique qui sait incarner parfaitement l’esprit « thriller mystérieux » ! Et si vous êtes fans de musique eighties veuillez vous référer au paragraphe ci-dessus.

□ Vous les hipsters : vous trouverez que le look total jean, les chemises oversized, et les baskets de ces adolescents que « tout-le-monde-achète-neuves-aujourd’hui-mais-que-vous-vous-avez-pécho-dans-un-vide-grenier-hyper-fun-euh » trop cool euh.

□ Vous les geeks : vous allez adorer les références jamais lourdes et placées avec parcimonie à vos films préférés. De l’affiche Dents de la Mer aux références sur Star Wars en passant par l’univers de Stephen King et notamment la typographie utilisée pour ses romans, vous esquisserez un petit sourire ou vous retournerez vers la personne qui regarde la série avec vous comme si vous étiez les premiers à remarquer cette petite référence.

□ Vous les fans de cinéma : suivez l’enquête passionnante de Jim Hopper le flic au passé tragique, le découpage de la saison en chapitres vous rappellera les films de Tarantino (comme les volumes de Kill Bill ou encore les chapitres d’Inglorious Basterds), vous retrouverez l’excellente Winona Ryder (connue pour : Beetlejuice, Edward aux mains d’argent, Les Quatre Filles du docteur March, et j’en passe) incarnant une mère qui n’aura de repos qu’une fois que son fils sera revenu auprès d’elle. Et vous serez assez étonné d’être fan d’acteurs qui ont l’âge de votre petit frère !

□ Vous les intellos hyper calés sur la physique : vous serez fou de monsieur Le Professeur de Sciences (autant dire le meilleur ami de nos héros) qui vous dira tout sur la théorie des mondes parallèles, les expériences scientifiques avec les cuves de désensibilisation, et l’arrivée des premiers postes radio permettant de communiquer directement avec l’autre bout du monde.

□ Vous les cœurs d’artichauts : vous serez attendris par ces idylles de lycéens qui ne connaissent pas encore les dommages que peuvent faire Les Princes de l’Amour sur l’idée qu’on a de l’amour. Le bonus girly ? Vous vous laisserez envouter par Eleven, le Yoda des filles.

□ Vous les accros aux « teen movies » : Stranger Things a tout pour vous plaire ! On a : le couple trop cute formé par l’intello Nancy Wheeler et le populaire Steve Harrington, le groupe de lycéens « cools » qui ne perd pas une occasion de martyriser tous ceux qui se trouvent sur leur chemin, le mec introverti mais hyper touchant en la personne de Jonathan Byers, le groupe de nerds composé de nos attachants petits héros, etc… En bref, on dirait La Cour de Recrée version thriller.

□ Vous les amateurs de sensations fortes : plongez dans la dimension paranormale et troublante de l’Upside-down, la thématique du « monstre qui sort du placard » vous fera renouer avec les angoisses qui ont bercés vos nuits de bambins. Et si vous êtes assez fous pour être fans de films d’horreur, vous serez gâtés, tous les codes sont là ! Du monstre surnaturel à peine entrevu à l’insoutenable suspense qui vous suit tout le long de la série, en passant par des musiques bien flippantes, tout se passe comme si Hitchcock et Night Shyamalan avaient réalisé une série ensemble !

Et si comme moi vous êtes un peu tout ça en même temps, alors n’hésitez pas : pour une fois, incarnez un gosse pas très populaire dans une ambiance résolument 80 sur un fond de musique délicieusement kitsch, avec vos amis détectives en herbe, défiez le gouvernement et partez à la chasse au monstre et sauvez la vie de votre ami…

Assia Daas

Aucun vote pour l'instant

Et si vous nous donniez votre avis ?

« »

Logo_scotchés © 2021 Scotchés. Theme by Anders Norén. Edited and maintained by Forgh.

Un site du groupe ParlonsInfo

Scotch est une marque enregistrée appartenant à la société 3M Company et 3M n'est pas affilié à ce site.